[creer site web] [creer site internet] [creation site internet] [système solaire]
[ciel profond]
[constellations]
[philastro]
[accueil]
[pour débuter]

Il est d'usage que le créateur d'un site se présente.

Je suis un retraité de 85 ans et j'ai été assez rapidement attiré par l'astronomie peut-être à cause de mes études scientifiques.

Mais c'est en 1992 après un pontage coronarien que j'ai eu envie de découvrir l'Univers autrement que par les livres.

Maintenant passons au concret.


Voici un certain nombre de livres qui m'ont bien aidé pendant ma période d'observation :
















Le matériel que j'ai utilisé :    


Un télescope Newton diamètre 150 mms focale 750 mms qui permet un grossissement exploitable de 150.

Le bon choix ? Pas forcément car ce grossissement est trop faible pour observer les objets du ciel profond.

Bien entendu on en voit un certain nombre mais ce sont toujours des petites taches blanchâtres et petit à petit on se dirige

vers l'observation des planètes, de la Lune et des étoiles doubles ou triples.

Alors à prix égal une lunette ne serait-elle pas plus utile ? Je ne sais pas mais ce que je sais c'est que la

vision réelle d'un objet du ciel profond, d'une planète ou de la Lune procure un plaisir cent fois supérieur en

comparaison d'une photo même magnifique vue dans un magazine ou sur Internet.


Complément de l'instrument principal, une paire de jumelles 7X50 mms de bonne qualité, une lampe électrique avec cache

rouge pour pouvoir lire et écrire sans perte de son acuité visuelle, une planchette  avec un crayon attaché avec une ficelle et

du papier pour dessiner ce que l'on voit, enfin une carte céleste mobile pour dégrossir la recherche.


Il est préferable de bien préparer son observation en fonction de la date et de l'heure à l'aide de cartes ou mieux du très bon

logiciel Redshift.


Le lieu d'observation :


C'est une évidence qu'il faut choisir un lieu sans éclairage et bien dégagé mais c'est de plus en plus difficile même à la

campagne. Remarquons que les meilleures nuits d'observation sont en plein hiver lorsque l'air est plus calme donc sans

turbulence, ennemie numéro un du télescope. Contrepartie, il fait très froid ce qui risque de raccourcir la durée de

l'observation ....

Un rappel si on utilise un télescope : toujours mettre en place son instrument d'observation un bon quart d'heure avant de

commencer à observer.


Les catalogues :


Les objets du ciel profond sont classés dans trois principaux catalogues :


    Le catalogue Messier (M) avec 110 références

    Le New General Catalogue (NGC) avec 7840 références

    L'Index Catalogue (IC) avec 5386 références


Certains objets ont des noms propres en anglais ou en français.

              


  

>>>>>>>>

POUR DEBUTER